top of page
  • Photo du rĂ©dacteurMafolielivresque

đŸŽ™ïž DANIEL MARTINANGE : L’ INTERVIEW !


Daniel Martinange, Ma Folie Livresque

Photo : Daniel Martinange


J'ai le plaisir de vous présenter Daniel Martinange, auteur de C'est moi qu'il veut ! et Les Malfaisants, qui a accepté de répondre à mes questions pour cette 16Úme interview.

Parcourons ensemble son univers littéraire.


Daniel Martinange a su se faire une place parmi les voix importantes du thriller psychologique contemporain en France, ses livres continuent de gagner en popularité auprÚs d'un public avide de suspens et de profondeur psychologique dans la fiction.


MERCI INFINIMENT DANIEL POUR VOTRE CONFIANCE ET VOTRE BIENVEILLANCE



Avant de devenir auteur, Daniel Martinange a exercé divers métiers : employé de banque, collaborateur de maisons d'éditions, puis journaliste pour la presse nationale et régionale.

Son parcours littĂ©raire a commencĂ© par la publication d'un recueil de poĂšmes, suivi de nombreuses nouvelles de science-fiction dans des recueils collectifs chez DenoĂ«l et J’Ai Lu, ainsi que dans des magazines comme Fiction, Futurs, et Charlie Mensuel, bien qu'il ne connaissait alors rien Ă  la science-fiction.

Il a également écrit des romans de littérature générale sous divers pseudonymes.

Sous le nom de Martinange, il a publiĂ© L’Ouragan (StĂ©phane Million Ă©diteur et Pocket) et deux polars aux Éditions Lajouanie : C’est moi qu’il veut ! et Les malfaisants.

Actuellement, il travaille sur son troisiĂšme polar.


  • Qu’est-ce qui vous a poussĂ© Ă  Ă©crire ? Et pourquoi le polar ?


J’ai toujours beaucoup lu, depuis l’enfance, alors que je suis nĂ© et j’ai grandi dans une maison sans livres. Ce qui m’a poussĂ© Ă  Ă©crire (Ă  l’ñge de 14 ans), c’est l’obligation de fuir une vie quotidienne plus que dĂ©primante. Ensuite, c’est l’envie de raconter des histoires.

Pourquoi Ă©crire du polar ? J’ai commencĂ© d’en lire adolescent. Pour moi, c’est le genre le plus appropriĂ© pour mettre en scĂšne des personnages confrontĂ©s Ă  des situations extraordinaires, ou brutales, des problĂšmes insolubles, trĂšs caractĂ©ristiques de rĂ©alitĂ©s trĂšs dures de la sociĂ©tĂ© et du monde d’aujourd’hui.


  • Le sujet de votre dernier livre « Les malfaisants » s’est-il imposĂ© de lui-mĂȘme ? 


Oui, au vu de certains faits d’actualitĂ©, de problĂšmes et de drames inattendus vĂ©cus par certaines personnes.


  • OĂč Ă©crivez-vous ? À quel moment de la journĂ©e ? Combien de temps consacrez-vous Ă  l’écriture ? 


J’écris dans le silence de mon bureau, chez moi Ă  la campagne, dans le Haut-Forez. La maison est totalement isolĂ©e (les premiers voisins sont Ă  plusieurs kilomĂštres), entourĂ©e de prĂ©s, de forĂȘts, de fleurs, de rosiers, d’arbustes d’ornement, de beaucoup d’oiseaux (il y en a de plus en plus), de vaches, parfois de chevaux, de chevreuils (certains soirs on entend les mĂąles aboyer). J’écris tous les jours, sauf en dĂ©placement, et si possible plusieurs heures par jour. 


  • Faites-vous un plan ou votre histoire vient Ă  vous d’elle-mĂȘme ? Avez-vous besoin d’une ambiance particuliĂšre (musique, lumiĂšres, etc 
 ) ?


Le dĂ©but et la fin de l’histoire me viennent d’abord, puis les intrigues, ainsi que les personnages essentiels, et ensuite je fais un plan. Ou la moitiĂ© du plan, puis je passe Ă  la rĂ©daction du roman, et je fais la suite du plan, et je poursuis la rĂ©daction, etc... L’ambiance particuliĂšre dont j’ai besoin, c’est le silence.


  • Comment faites-vous vos recherches pour les lieux, les personnages, afin d’apporter du rĂ©alisme Ă  votre histoire ? 


J’ai la mĂ©moire des lieux que je connais bien, mais que je transforme souvent en fonction des besoins du roman. Je me documente aussi sur internet. Les personnages me sont inspirĂ©s par des gens que j’ai connus, ou que je connais, ou bien ils sont imaginaires, et je conçois ceux-ci en fonction de ce que je veux faire passer dans l’histoire. Dans Les Malfaisants, il y a un type trĂšs ambigu, dont la nature humaine n’est pas Ă©vidente ( !!!). J’en ai connu un qui Ă©tait un peu comme ça, sympa au demeurant, mais jamais je n’aurais dormi dans la mĂȘme piĂšce que lui, mĂȘme avec une arme sous mon oreiller... ! Et je ne lui aurais jamais confiĂ© la garde d’un enfant, ne serait-ce qu’un quart-d’heure. D’ailleurs, seul avec lui dans la mĂȘme piĂšce, je ne lui tournais jamais le dos... 


  • Est-il important d’avoir un personnage d’enquĂȘteur fort pour accrocher le lecteur ?


Oui, je pense, pour que le lecteur entre dans sa tĂȘte...


  • Quels sont vos futurs projets d’écriture ? Y en a-t-il un en gestation ? Si oui, pouvez-vous nous en parler ?


J’ai plusieurs romans en projets pour lesquels j’ai pris des notes. Plusieurs polars, un de littĂ©rature blanche, un qui relĂšverait du comique, et un autre que je qualifierais d’hybride, mĂ©langeant plusieurs genres. Et je termine un polar, avec la mĂȘme Ă©quipe d’enquĂȘteurs que C’est moi qu’il veut ! et Les malfaisants. Et j’ai un roman, qui n’est pas un polar, qui cherche encore un Ă©diteur. 


  • Pour terminer cette entrevue, je vous laisse le mot de la fin



Mes projets, c’est Ă©crire des romans, qu’ils soient publiĂ©s, et qu’ils rencontrent leur public. Mon souhait : qu’il y ait de plus en plus de passionnĂ©s de littĂ©rature comme vous, et de lecteurs, pardon, de lectrices !, puisque les romans, si je ne m’abuse, sont lus essentiellement par des femmes.




Pour dĂ©couvrir plus amplement cet auteur, vous pouvez vous procurer ses livres en librairies, et sur tous les sites de librairies qui vendent aussi par correspondance, et sur les plateformes ; les polars peuvent aussi ĂȘtre commandĂ©s sur le site des Editions Lajouanie.


SAGA AVEC LE COMMANDANT TRÉBOUL




Daniel Martinange, Tu seras une femme mon pote, Ma Folie Livresque

Tu seras une femme, mon pote, publiĂ© chez E-FRACTIONS ÉDITIONS le 19/01/2015

Synopsis :

Un peu plus tard, arpentant la plage, je reconnus cette façon de balancer les hanches en inclinant le buste. La grande blonde, en survĂȘtement fuchsia, jouait au football avec des enfants. Cela me rassura. De chaque cĂŽtĂ©, deux maillots en boule dans le sable matĂ©rialisaient les cages. Elle Ă©voluait dans l’équipe majoritairement fĂ©minine. Sous sa veste et son pantalon roulaient ses seins-melons, le fuselĂ© de ses cuisses. Je l’imaginais dĂ©jĂ  au vestiaire aprĂšs un match, ruisselante de sueur, mes assauts de bouc honorant la magie de son pied gauche, l’intelligence de ses changements d’ailes, son sens du placement. Fruit de mon obsession pour le foot ?




Daniel Martinange, L'ouragan, Ma Folie Livresque

L'ouragan publié chez Poket le 06/03/2014

Synopsis :

Antoine aime Bahia, Bahia aime la vie. Un peu trop ?

Lorsqu'il lui découvre un amant, Antoine perd la raison et commet l'irréparable.

Rongé par le remords, il décide alors de tout quitter et entame un étrange voyage initiatique qui le mÚnera jusqu'en Patagonie, pays natal de sa belle.

En route, il croise de bien Ă©tranges compagnons : une jeune paumĂ©e Ă  la dĂ©rive, un fakir visionnaire, une albinos en quĂȘte d'amour, un indien philosophe déçu par les hommes...

Sans oublier un esprit, obsédant : celui de Bahia.




 

En bref :

J'ai découvert la plume de Daniel Martinange avec C'est moi qu'il veut ! : un excellent polar psychologique qui nous captive à chaque page.

Je vous recommande vivement de découvrir cet auteur.


L'Automne sera noir, Ma Folie Livresque

Daniel sera présent les 7 et 8 septembre 2024 au salon L'Automne sera noir au Deschaux (39)


Cette occasion permettra de découvrir son dernier livre, Les malfaisants, publié par les éditions Lajouanie, ainsi que ses autres ouvrages.






Vous pouvez suivre Daniel Martinange sur :



Je vous partage mes chroniques pour :










**********************************

đŸŽ™ïž DANIEL MARTINANGE : L’ INTERVIEW ! est menĂ©e par Marie-Laure, blogueuse et chroniqueuse de Ma Folie Livresque

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou me contacter


 

âžĄïžÂ Prochaine interview : 


Je vous proposerai une rencontre avec Pascal Marmet


Un auteur français contemporain connu pour ses romans policiers et thrillers. Il a écrit plusieurs ouvrages, souvent inspirés de faits historiques ou de thématiques culturelles

62 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page