top of page
  • Photo du rédacteurMafolielivresque

Les pixels morts de Marie-Hélène Branciard

Éditions : Auto-édité

Date de sortie : Novembre 2022


Synopsis :

Paris, 2019.

Nomi, collégienne harcelée, Carole Jourdan, commandante de police en arrêt maladie et Fred, chômeur en fin de droits, se débattent pour reprendre pied.

Sur fond de canicule, d’attentat et d’enlèvement, leurs destins vont se croiser.

D’une séance de psy à un job-dating Pôle Emploi, une marche pour le climat ou un cours de guitare électrique... on suit les déboires de ces personnages, bientôt rejoints par d’autres?: Mafalda l’informaticienne surdouée, Storm, le facteur lanceur d’alerte,

Roberta, la coiffeuse... tous solidaires pour déjouer les plans de mystérieux kidnappeurs.


Mon avis :

Avec Les pixels morts, Marie-Hélène Branciard met en scène les personnages féminins de son premier polar #jenaipasportéplainte.

Une histoire captivante, construite sur de courts chapitres qui donnent le rythme jusqu’au dénouement.

Nomi, lesbienne, est victime de harcèlement au collège. Elle se réfugie en écrivant des chansons et en apprenant à jouer de la guitare avec son meilleur ami, Tof.

Fred est licencié et expulsé de son appartement. Avec l’aide de sa voisine Fanny, il se retrouve dans une résidence sociale. Il va faire une rencontre inattendue…

La commandante Carole Jourdan, traumatisée par le décès de son mari, est sollicitée par la capitaine Sofia, afin de l’aider sur une affaire de disparition.

Epaulées par les membres du réseau de solidarité qui maîtrise les nouvelles technologies avec une efficacité surprenante, elles vont tout mettre en oeuvre pour résoudre cette enquête.

L’auteure rappelle le droit à la différence et des LGBT, à leur épanouissement dans une société encore trop sectaire.

J’ai beaucoup aimé.

Je vous le recommande.

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page