• Mafolielivresque

Tuer n’est pas aimer de Jean-Pierre Bocquet

Dernière mise à jour : 12 sept. 2020


Synopsis :

J'arpente les parfumeries en quête d'une nouvelle femme à aimer. À Dunkerque, Anne, j'ai dû la tuer. Ce n'était pas une partie de plaisir mais il le fallait. Elle est morte heureuse, c'est tout ce qui compte. Le commandant Dubois m a dans sa ligne de mire, je le sais. Surtout depuis que le Grisard a été retrouvé mort devant chez moi. Je n y suis pour rien cette fois ! Je vais d ailleurs lui prouver mon innocence en enquêtant avec lui. Le commandant, si coriace soit-il, ne me fait pas peur, il n'a aucune preuve contre moi pour le meurtre d'Anne. Mon plan était infaillible : séduire, aimer, tuer. Ma future conquête n'attend que ça. Elle fredonne déjà notre chanson préférée.


Mon avis :

Jean-Pierre Bocquet nous livre un polar décalé, psychologique et perspicace. Inspiré de la chanson « le baiser » d’Alain Souchon, immortalisée par une plaque commémorative implantée sur la digue de la plage Malo Bray-Dunes où se situe l’intrigue.

L’auteur nous raconte le voyage meurtrier d’un tueur en série qui croit faire le bien en améliorant la vie de ses semblables. Il part à la recherche de sa prochaine victime afin de lui apporter du bonheur avant de l’éliminer. Il va séduire sa victime à l’aide d’un mélange composé de son parfum et d’une dose d’ocytocine « l’hormone de l’amour ». Mais ses plans se trouvent contrariés quand il se voit dans l’obligation de jouer les enquêteurs.

Une histoire captivante avec des rebondissements jusqu’au dénouement final.


56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout