top of page
  • Photo du rédacteurMafolielivresque

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans de Maurice Gouiran

Dernière mise à jour : 10 avr.

Éditions : M+ Éditions

Date de sortie : 28/03/2024


Maurice Gouiran, On n’est pas sérieux quand on a 17 ans

Synopsis :

1961 : la télévision diffuse en mondovision le procès d’Adolf Eichmann à Jérusalem, ce qui donnera à Hannah Arendt l’occasion de développer son concept philosophique de la banalité du mal.


1936 : Karl, Bernhardt et Werner, trois garçons de 10 ans, sont intégrés dans les Jeunesses hitlériennes. 7 ans plus tard, ils sont incorporés dans une 12e SS Panzerdivision, formée avec des ados issus des JH, qui se rendent coupable de crimes de guerres et de massacres de civils .


1961 : à Lovère, un village proche de Marseille, Bro suit avec attention le déroulement du procès Eichmann, jusqu’à ce qu’une série de crimes perturbe la vie paisible de la localité et mette en cause le jeune Polonais


Mon avis :

Merci à Marc Duteil et M+ Éditions pour l’envoi en Service Presse de On n’est pas sérieux quand on a 17 ans.

Je découvre avec cet opus la plume fluide et percutante de Maurice Gouiran.

Bro, un jeune polonais, est installé dans le sud de la France où il travaille dans une casse automobile. Il suit tous les soirs dans un bar du village le procès d’Adolf Eichmann, dignitaire nazi, jugé pour quinze chefs d’accusation.

Des meurtres viennent bouleverser ce village tranquille et Bro va être soupçonné.

Des années auparavant, Karl, Bernhardt et Werner après avoir été fanatisés et enrôlés dans les jeunesses hitlériennes, rejoignent la 12e SS-Panzerdivision afin de servir leur patrie. Werner est abattu et laissé agonisant. Quant à Karl et Bernhardt, ils vont s’engager dans la légion étrangère pendant cinq ans. Ils vont ensuite intégrer l’armée secrète et vont rencontrer une personne de l’OAS qui va leur proposer une mission. Éliminer des témoins dont Bro fait partie…

Un roman historique, fascinant et captivant s’appuyant sur des faits réels de la seconde guerre mondiale.

J’ai adoré.

Et vous le recommande.


334 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page